Derniers jours à terre pour Nicolas Jossier avant la Route du Rhum

C’est avec une certaine excitation et une pointe d’impatience que notre normand Nicolas Jossier passe ses derniers jours à terre ! Entre les animations sur le village de course, les diverses sollicitations, les interviews et les derniers préparatifs… Nicolas n’a pas une minute pour se reposer…

DES INTERVIEWS

La présentation des 124 skippers de la mythique transatlantique a eu lieu samedi 27 octobre à 18h sur le podium entrée Tabarly. Nicolas : « J’étais navigateur et j’ai eu un lymphome. J’en suis revenu et l’objectif pour moi était de reprendre la navigation en revenant encore plus fort. Le message que je veux faire passer est que l’on peut repartir après la maladie… J’espère pouvoir faire de belles choses. » Vidéo des Agitées du bocage (agence de communication présente pour le départ de Nicolas). Plus d’infos dans la vidéo.

Le bateau Manorga est visible depuis le quai où le pavillon Class40 se trouve. Peut-être y croiserez-vous Nicolas !

Emplacement du bateau n°134 Class40.

Retrouver les associations France Lymphome Espoir et Fédération Française des diabétiques au Hall13. Elles seront ravies d’échanger avec vous sur des sujets qui leur tiennent à cœur.

DES PRÉPARATIFS

Quelques jours avant la course, Nicolas est prêt pour le départ : structure vérifiée de A à Z, voiles rangées soigneusement dans des sacs, stocks de repas journaliers préparés avec des barres énergétiques pour tenir en cas de faim…
« Les menus doivent fournir 5 000 calories par jours, pour un coût de 600 € pour une vingtaine de menu. Cette année le départ de la course s’annonce tellement musclé que les concurrents normands devront peut-être attendre plusieurs jours avant de manger. » Reportage France 3 Basse Normandie. Plus d’infos dans la vidéo à 4 min 18 sec.

Pour le départ le dimanche 4 novembre, attention à bien respecter les règles de sécurité.

Règles de sécurité

Au total, ce sont cinquante-trois solitaires de la catégorie Class40 qui vont s’élancer de Saint-Malo dimanche 4 novembre. Il s’agit d’une impressionnante armada de voiliers de 12,19 mètres de long (40 pieds). Les monocoques ont la réputation d’être simples à manœuvrer, rapides et fiables.

Allez Nicolas ! Nous sommes tous avec toi ! Nous t’envoyons toutes nos ondes positives !
Nous sommes ensemble, pour donner du sens à l’action. Nous soutenons les associations Fédération française des diabétiques et France Lymphome Espoir !

Découvrez les images du village dans le portfolio.